Une station météo solaire autonome

Une station météo solaire autonome

Vous vous rappelez de la boîte solaire? Pour être honnête, elle n'a jamais bien marché, au point que chez Yoctopuce, les mauvaises langues la surnomme "la boîte à rien". C'est peu charitable certes, mais pas si loin de la vérité. Comme on n'aime pas trop rester sur un échec, cette semaine on ré-attaque le problème sous un autre angle, beaucoup plus facile car utilisant du matériel prévu pour.




L'idée est d'utiliser un de ces petit chargeurs solaires USB pour alimenter un YoctoHub-Wireless auquel sera raccordé un senseur Yoctopuce, un Yocto-Meteo en l'occurrence.

on va utiliser un chargeur solaire USB, ici un A-Solar AM112
on va utiliser un chargeur solaire USB, ici un A-Solar AM112


Le chargeur dispose d'une batterie de 2500mAh. Un YoctoHub-Wireless et un Yocto-Meteo ensemble consomment environ 140mA, de quoi tenir presque 18h en continu. C'est clairement insuffisant mais il y a une astuce: Le YoctoHub-Wireless dispose d'une fonctionnalité qui permet de garder toute l'installation en sommeil, et de la réveiller de temps en temps pour faire une mesure. Assurant ainsi une consommation minimale: un YoctoHub-Wireless en veille consomme environ 15µA et les Yocto-modules qui lui sont raccordés sont purement et simplement hors-tension.

Il suffit donc de raccorder un Yocto-Meteo au YoctoHub-Wireless, de relier ce dernier au chargeur et de mettre le tout dans une jolie boite et on obtient une jolie station météo Wifi, solaire et autonome.

Schéma de principe
Schéma de principe


Le même en vrai
Le même en vrai


Sauf qu'il y a un hic: on s'est aperçu que le chargeur solaire se met à chauffer considérablement dès qu'il est au soleil, au point qu'on ne peut pas le mettre dans la même boîte que le capteur du yocto-meteo, sinon les mesures s'en trouvent considérablement perturbées: la température à l'intérieur de boîte augmente d'une bonne dizaine de degrés dès que la boite est au soleil. On a donc fait une installation en deux parties: la partie senseur du Yocto-Meteo dans une boite, le reste dans une autre.

On a déplacé le capteur du Yocto-Meteo dans une autre boite plus petite
On a déplacé le capteur du Yocto-Meteo dans une autre boite plus petite


Nous avons réalisé les deux boîtes dans du verre acrylique blanc, découpés au laser mais vous pouvez utiliser ce que bon vous semble comme du contre-plaqué 3mm, et le peindre en blanc. Veillez à placer les cartes électronique à la verticale pour que l'humidité ne puisse pas s'accumuler dessus. Pour cette expérience, nous avons placé le YoctoHub-Wireless et le Yocto-Meteo tels quels dans les boîtes, afin d'observer en même temps combien de temps ils survivent dans de telles conditions, mais pour une application sérieuse il serait certainement plus raisonnable de les tropicaliser avant.
Si vous avez accès à une découpeuse: les fichiers de découpe sont disponibles ici. Sinon, il y a aussi une méthode alternative intéressante proposée par V-Alarm.

La Grande boîte avec le chargeur, Le YoctoHub et le Yocto-Météo
La Grande boîte avec le chargeur, Le YoctoHub et le Yocto-Météo


La petite boîte avec le capteur, notez le filter cap
La petite boîte avec le capteur, notez le filter cap


On a configuré YoctoHub-Wireless pour qu'il poste les valeurs du Yocto-Meteo sur Xyvely.

Le YoctoHub-Wireless est configuré pour poster les données sur Xyvely
Le YoctoHub-Wireless est configuré pour poster les données sur Xyvely


Et on l'a aussi configuré pour qu'il se réveille toutes les cinq minutes et se rendorme 25 secondes après, ce qui lui laisse largement le temps de démarrer, de se connecter à un réseau Wifi et d'envoyer ses mesures.

Le YoctoHub-Wireless va se réveiller toutes les cinq minutes, et ne restera éveillé qu'environ 25 secondes
Le YoctoHub-Wireless va se réveiller toutes les cinq minutes, et ne restera éveillé qu'environ 25 secondes



Notre nouvelle station météo, qui vit sa vie tranquillement, sans avoir besoin de personne
Notre nouvelle station météo, qui vit sa vie tranquillement, sans avoir besoin de personne


Et voila! une station météo solaire autonome qui poste ses mesures sur internet. Le plus difficile aura été de fabriquer les boîtes. La semaine prochaine on vous montre comment afficher les données de la station directement sur un écran Yoctopuce sans avoir besoin d'un ordinateur allumé chez vous.

Commenter 2 commentaires
Retour au blog



1 - martinm (Yocto-Team)Jeudi 07 novembre 2013 6H28

On vient de se rendre compte que A-Solar commercialise une nouvelle version du AM112. Cette version a semble-t-il une nouvelle fonctionnalité qui éteint complètement le chargeur si il détecte une absence de consommation significative pendant un certain temps. C'est très utile pour recharger un téléphone, mais ça le rend inutilisable pour notre application. La nouvelle version est facile à reconnaitre: la cellule solaire comporte 4 zones contre 10 pour l'ancienne version.

De plus en démontant le chargeur, on c'est rendu compte qu'il ne fait pas vraiment 2500mAh, il est basé sur un accu de 2500mAh à 3.7V. Sous 5V, en supposant que leur convertisseur ait une efficacité de 90% il ne reste plus que 2500*3.7*0.9/5 = ~1650 mAh.

On est en train de faire des tests avec d'autres chargeurs.

2 - martinm (Yocto-Team)Lundi 30 décembre 2013 7H25

On a testé les kits ATON L et ATON XL-20 de www.swisssolarcharger.com ils marchent très bien, alors qu'ici c'est l'hiver et qu'il y a du brouillard presque tous les jours. Par contre il faut éviter les kits basés sur le XL-41 Powertank: le XL-41 s’arrête tout seul dès qu'il n'y a plus de consommation significative.

Yoctopuce, get your stuff connected.