Nouveau: le YoctoHub-Wireless

Nouveau: le YoctoHub-Wireless

Après presque deux ans passés dans la section vaporware, le YoctoHub-Wireless est enfin disponible à la vente. En gros, c'est un YoctoHub-Ethernet sans fil, mais il y a quelques différences notables. Examinons cela de plus près...





Comme le YoctoHub-Ethernet, le YoctoHub-Wireless est l'équivalent hardware du VirtualHub, le tout dans un board d'environ 6x6 cm. Il est capable de se connecter sur votre réseau Wifi, mais est aussi capable de fonctionner en mode ad-hoc, c'est-à-dire de créer son propre réseau sans fil.

Le tout nouveau YoctoHub-Wireless
Le tout nouveau YoctoHub-Wireless


Sur le board vous trouverez:

  • Trois connecteurs USB micro-B pour connecter jusqu'à trois modules Yoctopuce. Un shield permettant d'en connecter plus est prévu, mais ce dernier est toujours coincé dans la fameuse section vaporware :-) Attention, le protocole entre le YoctoHub-Wireless et les sous-modules n'est pas de l'USB, mais un protocole plus simple. Par conséquent, vous ne pourrez piloter que des modules Yoctopuce avec lui.
  • Un quatrième connecteur USB micro-B qui sert à la fois de port de contrôle que vous pourrez utiliser pour configurer votre YoctoHub-Wireless, et de port d'alimentation: il suffit de brancher un chargeur USB sur ce port pour alimenter toute l'installation.
  • Un connecteur coaxial ultra miniature (UFL) pour y connecter l'antenne fournie, ou une autre si vous préférez.

Vous pouvez connecter jusqu'à trois modules Yoctopuce
Vous pouvez connecter jusqu'à trois modules Yoctopuce


Bien évidement, pas de Power-Over-Ethernet. Par contre, il y a une petite fonctionnalité inédite qui va vous intéresser si vous avez en tête des projets fonctionnant sur batterie. Le YoctoHub-Wireless dispose d'une sorte de minuterie interne qui lui permet de passer en veille et de se réveiller à intervalles réguliers. En veille, le YoctoHub-Wireless consomme moins de 15µA contre environ 110mA mA en fonctionnement normal. Ainsi, il devient trivial de construire une installation de mesure autonome qui se réveille quelques secondes toutes les cinq minutes, juste le temps d'effectuer une mesure et de l'envoyer sur un serveur. Le tout avec une consommation moyenne ridicule.

Le système de programmation de réveil est plutôt flexible: vous pouvez facilement agender des séquences assez complexes, comme par exemple un réveil tous les premiers lundis du mois :-)

L'interface de programmation des réveils, ici tous les premiers lundis du mois, à midi
L'interface de programmation des réveils, ici tous les premiers lundis du mois, à midi



Utilisation

Fidèles à notre habitude, nous avons beaucoup travaillé sur la simplicité: après avoir déballé votre YoctoHub-Wireless, il vous suffit de le brancher sur le port USB d'un ordinateur et d'y accéder avec un VirtualHub, le temps de configurer ses paramètres réseau. Une fois la configuration terminée, le hub peut être débranché du port de contrôle et être alimenté par un simple chargeur USB: il est prêt à vivre sa vie en toute indépendance.

Du point de vue du programmeur, rien ne change: le YoctoHub-Wireless se comporte exactement comme un VirtualHub: un simple appel à RegisterHub avec l'adresse ou le nom réseau du hub permet d’accéder aux modules qui lui sont connectés.


YAPI::RegisterHub("nom_ou_adresse_du_hub",errmsg);
 



Enfin, comme le VirtualHub, le YoctoHub-Wireless est capable de poster automatiquement les valeurs des modules qui lui sont raccordés sur le serveur de votre choix et supporte le mode de fonctionnement HTTP callback qui permet de prendre le contrôle de modules Yoctopuce à travers un filtre NAT.

Voilà, voilà, je crois que l'essentiel a été abordé, le reste est dans la doc.

Commenter aucun commentaire
Retour au blog












Yoctopuce, get your stuff connected.