Modifier un barbecue pour suivre la cuisson d'un rôti

Modifier un barbecue pour suivre la cuisson d'un rôti

Ces dernières semaines, nous avons écrit beaucoup d'articles théoriques sur des sujets sérieux, du coup, cette semaine, on a fait un article plus ludique. On a modifié un barbecue pour suivre la cuisson d'un rôti cuit à la broche. On a aussi profité de l'occasion pour utiliser notre nouveau module : le YoctoHub-GSM-2G.




Mesurer la température d'une viande dans un four de cuisine est relativement aisé: On a de l'électricité pas trop loin, du réseau WiFi et la viande est immobile. Sur un barbecue, c'est différent. On n'a pas forcément d'électricité ou une connectivité internet juste à côté, mais surtout, quand on cuit un gros morceau de viande, on utilise une broche! La viande est donc en rotation sur un axe et près d'une très forte source de chaleur. Pour pouvoir mesurer l’évolution de la température avec nos modules, il faut ruser pour avoir l’électronique suffisamment loin du feu et pour que la sonde de température ne s’enroule pas autour de la broche.

Commençons par résoudre les problèmes simples : la connectivité réseau et l'alimentation.

Pour ne pas dépendre du réseau WiFi, nous avons utilisé un YoctoHub-GSM-2G. Cela peu sembler un peu excessif d'utiliser le réseau téléphonique, et par conséquent un abonnement auprès d'un opérateur. Mais au moins, ce bricolage fonctionne partout! Même chez les voisins :-). Pour l'alimentation, on a utilisé une batterie USB. Ce n'est pas cher, on en trouve partout, et l’autonomie est suffisamment grande pour avoir le temps de brûler plusieurs rôtis.

Le Yocto-GSM-2G, le Yocto-PT100 et la batterie USB sur leur support
Le Yocto-GSM-2G, le Yocto-PT100 et la batterie USB sur leur support



Pour mesurer la température de la viande, on a utilisé un Yocto-PT100 car nous avions une sonde PT100 de la bonne taille et qui supportait les hautes températures en stock. Mais il serait tout à fait possible d’utiliser un Yocto-Thermocouple ou un Yocto-Thermistor-C. Ces modules sont largement assez précis pour surveiller la cuisson d'un morceau de viande. Mais attention de choisir une sonde qui support de grandes chaleurs, car la sonde va être tout près des braises.

Attention à bien choisir une sonde qui supporte les hautes températures
Attention à bien choisir une sonde qui supporte les hautes températures



Nous avons donc l'électronique de mesure de température qui est complètement autonome. Il ne reste "plus" qu'à fixer tout ceci sur la broche sans que la sonde ne s'enroule autour du barbecue. Nous avons fait passer le câble de la sonde de température le long de la broche, et fixé l'électronique tout au bout de la broche. De cette manière l’électronique est suffisamment loin du feu pour ne pas être endommagée, mais reste solidaire de la broche. L’électronique tourne en même temps que la broche et la viande. Il faut cependant modifier le moteur pour faire passer le câble de la sonde de température le long de la broche. Comme l’électronique fonctionne sur batterie et communique par GSM, il n'y a pas d'autre câble qui risque de s'enrouler.

Le câble de la sonde de température longe la broche et traverse le moteur.
Le câble de la sonde de température longe la broche et traverse le moteur.



Nous avons démonté le moteur d’entraînement de la broche et fraisé l'engrenage principal au Dremel pour faire un passage pour le câble du PT100. La méthode est assez primitive mais, avec un peu de doigté, on arrive à faire une saignée relativement droite et assez profonde pour faire passer le câble le long de la broche.

Le passage du câble est fraisé au Dremel
Le passage du câble est fraisé au Dremel




Le YoctoHub-GSM-2G, le Yocto-PT100 et la batterie sont fixés sur une petite plateforme en verre acrylique. Pour fixer cette plateforme à la broche, on a utilisé un accessoire qui est normalement prévu pour fixer un poulet sur la broche.

La broche avec le système de mesure de température
La broche avec le système de mesure de température



Au final, nous avons donc tout le système de mesure qui est fixé au bout de la broche et qui, par conséquent, tourne en même temps que la viande. Il ne reste plus qu'à réaliser la page web qui affiche la température de la viande.

Pour cette partie, nous avons simplement configuré le callback HTTP du YoctoHub-GSM-2G pour qu'il poste sur Emoncms les mesures du Yocto-PT100. En utilisant le dashboard de Emoncms, nous avons réalisé une page web basique qui affiche la température en direct ainsi qu'un graphique de l'évolution de la température. La configuration du YoctoHub-GSM-2G est très simple et a déjà été décrite dans un précédent article. Cette étape ne prend pas plus de 15 minutes et sans écrire une seule ligne de code.

Emoncsm permet de créer le graphique très facilement
Emoncsm permet de créer le graphique très facilement



Pour que n’importe quel invité puisse suivre la cuissons sur son téléphone, nous avons imprimé et collé un QRCode avec l'URL de la page web.

Et voilà le résultat de notre bricolage:

  



Pour cet article, nous avons laissé l'électronique apparente parce qu'on trouvait ça plus joli, mais à l'usage il serait plus judicieux de tout protéger dans une boîte étanche, et d'avoir une prise jack pour pouvoir facilement débrancher la sonde de température.

Commenter aucun commentaire
Retour au blog












Yoctopuce, get your stuff connected.