Une barrière lumineuse façon Yoctopuce

Une barrière lumineuse façon Yoctopuce

Vous connaissez probablement le problème: comment assurer un minimum de sécurité lorsqu'on sort en voiture d'une propriété privée, sans visibilité, et en marche arrière. La plupart du temps, on se contente de reculer tout doucement en espérant que personne ne nous rentrera dedans. Mais on reste quand même à la merci d'un automobiliste un peu distrait. D'où l'idée d'une barrière lumineuse déclenchant un signal lumineux qui avertirait du danger.


Comment sortir de là en minimisant les risques de collision?
Comment sortir de là en minimisant les risques de collision?


On aurait pu se contenter d'utiliser une barrière lumineuse du commerce qui aurait contrôlé une bête ampoule, mais on a préféré la fabriquer avec des modules Yoctopuce, ce qui autorise un certain nombre de subtilités.

La barrière lumineuse

Pour la barrière on a utilisé un détecteur photo-électrique PNP relié à un Yocto-IO. Ce dernier est contrôlé par un YoctoHub-Wireless-g.

Le détecteur optique au cœur du système
Le détecteur optique au cœur du système



On a aussi ajouté un Yocto-Color-V2 qui permet d'afficher l'état du détecteur. Pour alimenter tout ça, on a enterré un fil qui amène du 12V. Ce 12V est converti en 5V avant d'alimenter le hub. Cette conversion est assuré par un régulateur Pololu. Utiliser du 12v plutôt que du directement du 5V présente deux intérêts.

  1. Le capteur a besoin d'au moins 10V pour fonctionner
  2. Le fil qui alimente le système est long de plusieurs dizaines de mètres: si on avait utilisé une alimentation 5V, il y aurait probablement eu beaucoup moins que 5V à l'autre bout du fil à cause des pertes en ligne.

Schéma de la barrière lumineuse
Schéma de la barrière lumineuse


Le tout est tassé dans une petite boîte étanche en aluminium . La difficulté est le capteur optique: il ne marche pas très bien lorsqu'il est placé derrière une vitre. Il est étanche, on aurait pu le déporter en dehors de la boîte, mais pour des raison esthétiques on a préféré l'enchâsser dans une des parois de la boîte.

Le boîtier de contrôle de la barrière
Le boîtier de contrôle de la barrière


Notez que le capteur optique a besoin d'un réflecteur de l'autre coté de la barrière. Installer ce réflecteur bien en face du détecteur, et ce de manière stable, est probablement un des points les plus délicats de ce bricolage.

La balise

Pour la balise lumineuse, on a utilisé une barrette de 8 LEDs Adafruit pilotées par un Yocto-Color-V2, ainsi qu'un Yocto-Light-V2 pour mesurer la luminosité ambiante et ajuster la puissance des LED en conséquence: aveugler les gens qui passent risque d'être un peu contre-productif. Ces deux modules sont contrôlés par un YoctoHub-Wireless-g qui est alimenté, tout comme la barrière, par un régulateur Pololu lui-même alimenté en 12V par un fil enterré.

Schéma de balise lumineuse
Schéma de balise lumineuse


La barrette de LEDs est placée dans un tube en aluminium derrière une ouverture noyée dans de la résine transparente. Le capteur de lumière se trouve en haut du tube, qui est lui aussi bouché par de la résine transparente. Le bas du tube est bouché avec du silicone. L'électronique de contrôle est installée dans une boîte étanche traversée par le tube.


La partie lumineuse  La partie électronique
la balise
La balise complète


L'application de contrôle

Le système est contrôlé en wifi par une application écrite en Python. Lorsque l'application détecte un obstacle en travers de la barrière lumineuse, elle attend une seconde, et si l'obstacle est toujours là, elle commence à faire flasher la balise. La balise est arrêtée 5 secondes après la disparition de l'obstacle, ou au pire, au bout d'une minute. Ainsi la balise ne se déclenche pas si un piéton traverse la barrière. Si quelqu'un se gare en travers du passage (si, si, ça arrive), la balise ne restera pas allumée inutilement pendant des heures. Ces petits ajustements n'aurait probablement pas été possibles avec une barrière toute simple.


Le boîtier de la barrière  Le réflecteur, de l'autre côté de la barrière
L'installation
La balise



Et ça marche?

Ça marche plutôt pas mal, reste à voir si c'est efficace, il y a un petit risque pour que la balise hypnotise les gens au lieu de leur faire comprendre qu'il y a un danger :-) On a même fait une petite vidéo du système en fonctionnement.

  

Commenter aucun commentaire
Retour au blog












Yoctopuce, get your stuff connected.