Le nouveau YoctoHub-Wireless-g

Le nouveau YoctoHub-Wireless-g

Depuis une année, nous vous proposons le YoctoHub-Wireless pour permettre de connecter vos modules Yoctopuce directement à un réseau sans fil, sans passer par un PC. L'expérience nous a révélé quelques limitations de cette première version, et nous avons le plaisir vous présenter aujourd'hui son successeur: le YoctoHub-Wireless-g. Bien que rien ne change ni dans sa forme ni dans son utilisation, il fera certainement des heureux. Voyons donc ces améliorations...



Le support 802.11g

Notre premier YoctoHub-Wireless utilisait le standard 802.11b, au maximum à 2Mbits/s. Pour lire des capteurs et piloter des actuateurs, la qualité du lien radio est en effet plus importante que le débit, car il n'y a pas beaucoup de données à transmettre.

Or, nous avons découvert après quelques mois que certains routeurs WiFi contenaient un sérieux bug dans la gestion des clients 802.11b: les paquets DHCP (qui servent à distribuer une adresse IP) étaient envoyé selon le standard 802.11g, même aux clients 802.11b. Avec pour conséquence que l'attribution d'adresses DHCP ne fonctionne simplement pas pour les clients 802.11b. Dommage, la seule solution restante consiste à utiliser une IP statique.

Le nouveau YoctoHub-Wireless-g
Le nouveau YoctoHub-Wireless-g



Avec le nouveau YoctoHub-Wireless-g, ce problème ne se produira plus puisqu'il travaille (comme son nom l'indique) en 802.11g. Avec le 802.11g, on gagne aussi un peu en vitesse de transfert, en particulier pour accéder à l'interface Web du module et pour l'envoi de connexions par callback. Dans la pratique, c'est à peu près 3-4 fois plus rapide lorsque la réception est bonne.

L'utilisation sans point d'accès WiFi

Nous avons illustré à plusieurs reprises des applications où il était intéressant d'utiliser un YoctoHub-Wireless sans routeur WiFi. Ce sont typiquement des scénarios où l'on désire piloter un dispositif automatique ou relever des données en pleine nature, depuis un téléphone portable.

Pour cela, le YoctoHub-Wireless offre l'utilisation d'un réseau en mode "Ad-hoc", qui fonctionne relativement bien... sauf avec les téléphones (et tablettes) Android. En effet, pour une raison un peu mystérieuse, le support des réseaux Ad-hoc n'a jamais été mis dans Android. Voilà qui réduisait l'intérêt de ces scénarios.

Heureusement, le nouveau YoctoHub-Wireless-g apporte une solution: le mode point d'accès virtuel (officiellement appelé SoftAP dans le standard). Cette fonction permet au YoctoHub-Wireless-g de créer un réseau WiFi de la même manière qu'un point d'accès WiFi classique, qui sera donc utilisable par n'importe client WiFi standard, y compris les téléphones et tablettes Android.

Il y a juste deux limitations à connaître, pas bien graves. La première, c'est que le nombre de clients connectés simultanément est limité à quatre. La deuxième, c'est que naturellement le réseau créé n'offre pas d'accès Internet, ce qui le disqualifie auprès des tablettes qui exigent une connexion Internet (comme le Kindle par exemple).

L'adaptation automatique de la vitesse de transfert

Une condition impérative pour que nous proposions un hub en 802.11g était qu'il ait une qualité de lien similaire au précédent, même en condition difficile (grande distance). Nous avons pu vérifier que, grâce à l'adaptation automatique de la vitesse de transfert en fonction de la qualité de réception, le YoctoHub-Wireless-g permet effectivement des connections utilisables à plus de 300m en vue directe. A ces distances, la vitesse de transfert descend au même niveau que la version 802.11b (et la négociation prend même un petit peu plus de temps en raison du délai de repli sur la vitesse lente), mais le lien se fait comme il faut.

Comment les différencier ?

Rien ne ressemble plus à un YoctoHub-Wireless qu'une autre sorte de YoctoHub-Wireless: ils utilisent exactement le même PCB, toujours marqué "YoctoHub-Wireless" même si il s'agit de la variante SR ou 802.11g. Les changements résident uniquement dans l'interface WiFi utilisée, et dans le firmware du YoctoHub-Wireless. Donc voici l'astuce pour reconnaître un YoctoHub-Wireless-g du premier coup d'oeil: le PCB de l'interface WiFi (vers le connecteur d'antenne) est bleu, alors que celui du 802.11b est vert.

Un YoctoHub-Wireless et un YoctoHub-Wireless-g
Un YoctoHub-Wireless et un YoctoHub-Wireless-g



Et pour conclure, voici un petit tableau récapitulatif des variantes de YoctoHub-Wireless:

YoctoHub-WirelessYoctoHub-Wireless-SRYoctoHub-Wireless-g
standard802.11b802.11b802.11g
antenneexterneinterne (PCB)externe
mode infrastructure ouiouioui
mode ad-hocouiouioui
mode SoftAPnonnonoui


Voilà, vous savez tout, on espère que cette nouvelle version vous plaira encore plus que la précédente...

Commenter aucun commentaire
Retour au blog












Yoctopuce, get your stuff connected.